mardi 28 août 2012

GENMAI-CHA DE TAMAYURA

   
     Après quelques jours passés à Douarnenez, ville natale de monsieur, il était temps de rentrer car mes thés et théières commençaient à me manquer. Juste avant de boucler les valises, un colis Tamayura était arrivé à la maison; il me tardait de me plonger à nouveau dans mes dégustation de thés verts japonais.
Pour patienter, j'avais trouvé dans le placard de ma belle-mère un genmai-cha de Kusmi Tea. Hélas, après y avoir goûté, j'avais encore plus envie de rentrer chez moi. Il avait l'apparence du genmai-cha, mais avec un goût de plastique: une horreur !!!
De retour à la maison, il était enfin temps pour moi de me préparer le délicieux genmai-cha tant attendu !
En ouvrant le sachet, mon esprit plonge à nouveau dans le superbe souvenir de cette soirée dégustation avec Olivier au salon Céladon en Juin dernier :-)

 Le Genmai-cha Tamayura, littéralement "thé de riz brun", est fait sur une base de thé vert ( sencha ) auxquels sont ajoutés des grains de riz torréfiés.
Il arrive parfois que certains grains de riz éclatent et prennent l'aspect du pop-corn. Tamayura ajoute également du matcha pour accentuer la couleur et homogénéiser le goût. Ce poduit est ainsi appelé "matcha-iri genmai-cha"
Autrefois, il s'agissait d'une boisson consommée par les pauvres qui coupaient leur thé avec du riz. Aujourd'hui, il est consommé partout et par tous. Au Japon il est traditionnellement considéré comme un médicament qui soigne les perturbations digestives.

En général, je prépare mon thé avec l'eau du robinet équipé d'un adoucisseur et d'un osmoseur mais pour les thés Tamayura, j'ai suivi les bons conseils d'Olivier et acheté de la Volvic. On ne joue pas avec un thé ! Un eau de très mauvaise qualité (nitrates, chlore, calcaire ...) peut avoir une influence néfaste sur le goût de la liqueur et fausser les impressions résultants de la dégustation.

A sec, les feuilles du thé et les grains de riz sont tapissés de la poudre de matcha. Le thé dégage une agréable odeur de noisette. Pour le genmaicha,  une infusion de 30 secondes en kyusu dans une eau à 80°c est amplement suffisante.
L'infusion dégage toujours cette odeur de fruits secs détectée à l'ouverture du sachet . La liqueur brouillée par la matcha est quasiment opaque. Au palet, les notes de corps confirment les effluves. La douceur sucrée du riz donne un goût céréalier au thé, celui de la noisette mais étrangement plus une noisette que l'on aurait préalablement grillée.
 Les notes de queue, quant à elles sont plus végétales. Cela s'explique par la présence du sencha et du matcha qui apportent une note d'herbes fraîches ainsi qu'un arôme marin qui persiste légèrement en bouche.


Une deuxième infusion est possible en rallongeant la durée de 30 secondes supplémentaire, soit une durée totale d'une minute. Cela permet de retrouver quasiment les mêmes saveurs qu'au cours de la première infusion. Personnellement, il est rare que je ré-infuse deux fois le genmaicha.

J'apprécie beaucoup ce thé tant il est surprenant par sa flaveur. Avant de le tester, mes précédentes tentatives ne m'avaient laissées de piètres impressions de ce thé pourtant si populaire. Merci Olivier de m'avoir permis de le découvrir et de me réconcilier avec le genmai-cha !!!


8 commentaires:

  1. je ne connais que celui de kusmi tea, que j'avais trouvé pas mal. du coup, j'ai vraiment envie de gouter celui pour comparer!

    RépondreSupprimer
  2. Je voulais goûter un genmaicha car ce thé m'intrigue. Grâce à ton commentaire, j'élimine celui de Kusmi Tea. Je vais sûrement profiter d'une commande pour tenter celui de THEODOR et peut-être plus tard, celui de Tamayura. En tout cas, ta description donne envie, très envie.

    RépondreSupprimer
  3. ton article me rappelle le goût de ce délicieux thé ! je vais vite passer une commande ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est délicieux ! J'ai d'ailleurs depuis quelques temps à la maison un genmai-cha d'une autre maison mais que je n'ai pas ouvert car celui-ci me suffit ;-)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Fausse manipulation, j'ai malencontreusement effacé ce commentaire qui en plus m'a fait chaud au coeur en le lisant :-/

      Supprimer
  5. Quelle couleur d'infusion splendide!
    Et très beau billet! Comme d'habitude! Bravo!

    RépondreSupprimer